Jeanne Dortzal

Jeanne Dortzal

Caprice

Caprice

 

Quinze ans! vous souriez? mis oui, quinze ans à peine,

C'est une bonne aubaine

Pour un être un peu fou...

Le soir, à ses genoux,

Je lis quelque poème;

Je ne sais si je l'aime,

Mais ses lèvres, ses yeux,

Font plus délicieux

L'instant qui vient charmer ma peine.

 

Variations sur un même thème (Le jardin des Dieux, 1908)



22/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour