Jeanne Dortzal

Jeanne Dortzal

Sous les bambous

Sous les bambous

 

Le parc ensoleillé rend les oiseaux criards,

La terre, en pleine sève, exhale un parfum d'ambre,

Le printemps se revêt de somptueux brocarts

Et dans son corset vert tout doucement se cambre.

 

Regarde tout là-bas, en rameaux si légers,

Le massif adorable et frais des orangers;

Serait-ce pas l'amour qui fit tristes et blanches

Tous ces milliers de fleurs qui pendent à ces branches?

 

Le soleil s'est glissé dans l'ombre comme un fou

Et met sur chaque feuille un éclat de bijou;

La gamme des couleurs éclate sous ma tempe:

J'ai pour bien des hivers à rêver sous la lampe.

 

Variations sur un même thème

 

(Dans "Le jardin des Dieux", 1908)



19/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour