Jeanne Dortzal

Jeanne Dortzal

Mélodie

Mélodie

 

Il est des matins blancs, parfumés de verveine,

De purs matins, joyeux, limpides et troublants

Où le coeur, malgré nous, follement nous entraîne

Vers le soleil, parmi la ronde du printemps.

Il est des matins blancs parfumés de verveine.

 

Il est des matins bleus jonchés de violettes;

Si nous allions rêver, dis-moi, mon jeune amour,

Sous ces bois embaumés comme des cassolettes,

Dont l'écho sait encor le mot du premier jour?

Il est des matins bleus jonchés de violettes.

 

Il est des matins gris bordés de chrysanthèmes,

L'automne a ravagé doucement la saison,

Pourrais-je, sans pâlir, demander si tu m'aimes?...

Vois, tout autour de nous s'endeuille la maison.

Il est des matins gris bordés de chrysanthèmes.

 

Variations sur un même thème

 

(dans "Le jardin des Dieux", 1908)



19/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour