Jeanne Dortzal

Jeanne Dortzal

A la dérive

A la dérive

 

Sentir son coeur en désarroi

Pour une infinité de choses,

Souffrir, sans trop savoir pourquoi,

Sans raisons et pour tant de causes!

 

Marcher pourtant, lutter toujours,

A la dérive parfois même,

Et dans l'énervement des jours

Ne plus savoir pourquoi l'on aime!

 

Elégies

(dans

Le Jardin des Dieux, 1908)



26/10/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour