Jeanne Dortzal

Jeanne Dortzal

Ah! le pas qui s'avance...

Ah! le pas qui s'avance...

 

Qui me délivrera du silence hivernal,

De ces murailles d'ombre où je suis engloutie?

Lequel, plantant sa croix sur mon chemin natal,

Découvrira la pierre où mon âme est blottie.

 

Ah! le pas qui s'avance et s'éloigne et revient,

Le pas qu'on reconnaît, qui s'arrête et qui pleure,

Mais qui va s'éloignant vers une autre demeure,

Cependant qu'une tombe a dû tendre les mains.

 

La croix de sable, 1927.



09/12/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour