Jeanne Dortzal

Jeanne Dortzal

L'amant, la rose ou l'étoile

L'amant, la rose ou l'étoile

 

L'instant magicien, dites,

L'instant lamé de bleu,

Si vite envolé, si vite...

Pourquoi, pourquoi, mon Dieu?

 

Ah! retenons notre haleine,

Faisons-nous tout petit,

Le soleil a tant de peine.

Mais qui donc est parti

 

L'amant, la rose ou l'étoile?

Le silence a couvert

D'une fine, fine toile

Printemps, été, hiver.

 

Mon Dieu, voulez-vous m'entendre?

Comme il bat, comme il bat

Ce coeur, et plus chaud que cendre,

Car j'ai pleuré si bas...

 

Le credo sur la montagne, 1934.

 



26/09/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour