Jeanne Dortzal

Jeanne Dortzal

L'oued

L'oued

 

Deux traits de sable, un laurier-rose et des gazelles,

Une eau qui saute et s'apprivoise,

Jetant des étincelles

Et des éclats turquoise

Sur des cailloux.

 

Des enfants nus et des colliers d'oiseaux;

Une terrasse arabe avec sa buée rose,

Un jardin frêle et, sous

Des feuilles de maïs, contre des boucles d'eau,

Une mauresque qui repose.

 

Sidi-Yaya.

 

Les Versets du Soleil, 1921.



09/10/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour